Rechercher dans ce blog

vendredi 13 août 2010

Les règles de la versification, préparer et réviser l'oral du baccalauréat de français

Les règles de la versification


1)Le vers

Il existe différents types de vers :

- Les vers pairs comme l'alexandrin, le decasyllabe ou l'octosylabe.

- Les vers impairs qui sont plus rares.

* En comptant les syllabes, nous devinons le types de vers. Cependant, il faut tenir compte de quelques principes.

-Le -e muet est supprimer en fin de vers ou dans la prononciation devant un mot commençant par une voyelle ou un H muet.

* La dièrèse est la séparation d'une syllabe en deux par vocalisation d'une spirante.

* La synèrèse est la prononciation « normale » d'un mot qui comporte deux sons voyelles en contact.


-L'accentuation des vers résulte des règles suivantes.

* Les vers simples (8 syllabes ou moins) et vers complexes (plus de 8 syllabes) ont tous un accent fixe obligatoire sur la dernière syllabe.

* Les vers complexes ont un deuxième accent fixe, sur la quatrième syllabepour la décasyllabe, sur la sixième syllabe pour l'alexandrin. Cela détermine l'endroit de la coupure qui se place tout de suite après lui et qui sépare le vers en deux parties ("demi-vers") .

* Dans un vers simple, ou de chaque "demi-vers" d'un vers compliqué, on peut trouver l'endroit d'un accent mobile que l'on nomme accent secondaire (ou accent qui flotte), qui détermine l'ultime syllabe prononcée d'un ensemble de mots. Son endroit donne celui de la coupure .

* Surtout, il faut bien penser à décrire d'eventuels changement de rythme.

* La liaison donne le fait qu'un ensemble de syntaxe primordial dépasse le cadre du vers et se continue vers le vers suivant. (comme entre le vers 3 et le vers 4) .

* Le sujet, c'est de déplacer dans le vers qui suit un morceau court qu'il faut pour la construction du vers qui précède.

* Le contre-sujet est le cas inverse: un ensemble verbal conclut un vers mais fait partie du vers qui suit par la structure et le sens.

2) La rime:

* La richesse de la rime dépend de combien de sens composent les mots à la rime .

On remarque donc :

- la rime inférieure

- la rime nécessaire

- la rime supérieure

* La place des rimes dépend de la manière dont elles se mélange; le plus souvent, elles sont:

- plates ou suivies, lorsqu'elles respectent la structure aabb

- croisées selon la structure abab;

- embrassées quand elles sont en abba

3) La strophe :

* On distingue la strophe classique par le blanc typographié qui divise chaque groupe de vers dans un poème et par comment sont disposées des rimes .

* à partir des années 1800, la définition de la rime est discutée: on commence à voir des groupements strophiques, les limites de la phrase n'étant plus celles de la strophe.

* Les modèles essentiels de strophes sont le tercet (3 vers), le quatrain (4 vers) et le sizain (6 vers).
 
Fiche postée dans la rubrique "bac de français" du forum pédagogique des lycéens


Aucun commentaire:

Publier un commentaire