Rechercher dans ce blog

jeudi 5 septembre 2013

Balzac, Le père Goriot à l'oral de français : Eugène épie Goriot, les questions probables de l'entretien. Comment découvre t'-on l'identité du père Goriot?






  • Oral EAF, le père Goriot, Balzac
  • Eugène épie Goriot
  • questionnaire de 71 questions réponses
  • Descriptif
  • L’oral comprend 71 questions avec réponses en commentaire et en fiches bac, documents joints en ressources gratuites.
  • Support :
  • Goriot épié par Rastignac : de « Sa pensée vagabonde » à « ne pas inconsidérément condamner »
  • L’oral est composé de la lecture du passage, d'un commentaire en deux axes avec une introduction, une conclusion et une problématique pour vous entraîner à l'oral.
  • Des liens vers des fiches bac et exposés sont ajoutés à l'étude en ressources gratuites: une biographie sur Balzac, une fiche bac sur le réalisme et le naturalisme, un questionnaire sur la séquence roman, 15 questions réponses ainsi qu'un dossier sur la caricature, Daumier, Balzac.
  • Les questions se présentent ainsi
  • *** Toutes les réponses aux questions sont dans le commentaire et les fiches bac jointes en liens
  • Questions sur le roman: 15 questions
  • Questions sur Balzac: 9 questions
  • Questions sur le réalisme: 14 questions
  • Questionnaire EAF avec réponses en fonction d’un plan : 33 questions
  • Plan de l’étude
  • I – On découvre l'identité du père Goriot par la description d'une atmosphère mystérieuse et inquiétante
  • II – On apprend autant que Goriot que sur Rastignac
  • Questionnaire dans le respect du plan d’étude
  • Questions sur l’introduction : 6 questions
  • Questions sur le développement : 17 questions
  • I -
  • 10 questions
  • II -
  • 10 questions
  • Conclusion
  • : 7 questions
  • Une technique propre à Balzac pour dévoiler ses personnages
  • La place accordée au lecteur
  • Dossier ouverture
  • La caricature: Daumier et Balzac: ressource gratuite du site
  • Daumier, la comédie humaine dans la lithographie
  • Balzac, la comédie humaine dans la littérature




Aucun commentaire:

Publier un commentaire